l ile de flores

10/12/2012 - Pays : Indonésie - Imprimer ce message


La ville d arrive labuan banjo, il fait très chaud et pas possible de se baigne trop sale.

On est partie pour rutheng ville montagneuse ou il fait frai voire froid la nuit ça fait du bien un peu de fraicheur, car en Indonésie c est la saison des pluie qui débute du coup il fait très lourd et parfois il peu mais ca dur pas longtemps...

Puis long trajet jusqu'à Moni, le lendemain 4h du mat on est parti en scouter sous un ciel étoile pour voir le lève de soleil sur le kelimintu et c est trois lac splendides, magnifique...ils ont change de couleur depuis leur apparition aujourd'hui il y en a 2 bleu cote a cote puis quant on est patient, on attend le lève des nuages et on découvre un troisième lac noire.

Ensuite on est parti dans un village perdu rencontre un dame qui fait du tissage a la main puis après midi dans une source d eau chaude perdu au milieu des rizières génial.

Enfin retour inverse toujours en bus , crevaison, route de montagne en construction, une vrai aventure. Bref de retour a labuan banjo, on a découvert une petite crêperie tenu un français installe il y a cinq mois et rencontrer un angevin. 

Le lendemain départ pour Rinca et les dragons de comodos, petite balade sur l ile, les dragons n était pas aussi gros qu a la télé...puis snorkelling ou l on a vu un poisson avec es ailles de papillons incroyable...

 Lîle de flores est encore différente la majorité de la population est de religion catholique et une partie est ce religion musulmane. Il y avait les déco de Noël ça met dans l ambiance mais bizarre il fait chaud...les gens sont très accueillant

Voyager en indonesie est fatigant moralement il faut tout négocier on s est pas a qui faire confiance comme au Pérou... et le retour sur Bali sera juste un vrai cauchemare petage  de  câble... on devais prendre le ferry réserve a l avance (enfin il fallait encore avancer de l argent alors que se n était pas convenu comme ça), a 7h du mat pour refaire le périple de l allée mais la problème pas de ferry avant 19h puis en faite 16h ensuite on apprend que notre compagnie n a qu' un seul bus ce qui signifie on arrive a minuit on dort dans la rue jusqu'à 18h le lendemain pour un périple de plus de 24h pas possible , on décide de prendre un avion pour Lombok pour récupère notre argent, pas possible ils vont que a Bali, ok on oubli notre argent on part pour Bali , pas de connexion internet sur toute l île pour réserve le vol et lorsque c est enfin ok on attend tranquillement puis on apprend par une passagère que le vol est annulé.... on négocie hôtel, transport et repas du soir. Chambre d hôtel trop bien cool, le soir on mange avec les mec de la compagnie aérienne l'avion prévu pour demain sept heure est annule remporte a 11h puis 14h.... va t on réussir a quitter cette île..le lendemain matin on appercoi un avion Gilles va voir il part pour Lombok, on comprend plus rien....au final on a eu l avion de 14h mais quel fatigue... arrive sur Bali  repos et massage....trop bon durant une heure puis soin du visage avec massage cranien une de plus... on a envi que ca s arrete... on ressort appaisse....

 

La nourriture indonésienne :mie goreng (pâte fri avec QQ légume sauce et viande) nasi goreng pareil mais avec du riz et le gado gado légume avec sauce peanut, les brochettes....bon jai appris des recettes mais la j en peux plus du naci...arrive a Bali direction mac do... 

 

ce pays est l inverce de la France, il n y a aucune prevention. les conditions de vie sont difficile, la population vie avec rien, on  a envi de tous les aider mais c pas possible....dur...

on

Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.